[Cameroun] Ceux qui sortent dans la nuit – Mutt Lon


Ce roman est une immersion dans le monde méconnu des « ewusus » comme on les appelle au Cameroun (agnemba-gnemba en Myènè), ces personnes qui, la nuit tombée laissent leur corps inanimé et s’en vont, par l’esprit, loin, très loin. Faire le bien, mais parfois aussi, le mal.

Dans ce livre il est question d’une épopée, celle d’Alain Nsona, qui pour venger le décès mystérieux de sa petite sœur, demande à sa grand_mère de l’initier et de faire de lui un ewusu. Avec au début quelques appréhensions sur ces rites et pratiques, il sera confronté à des personnes de ce milieu qui ont su repousser les limites du réel et du possible. Il se laissera alors emporter non seulement par son désir de vengeance mais aussi par cette fantasque aventure.

IMG_1532

L’auteur nous emporte dans son univers, entre Yaounde, Douala, et les territoires Bassa profonds, où la frontière entre le réel et le surnaturel est mince voire inexistante. Tout le long vous serez tenu en haleine, avec pour seule question: Alain, nouveau-né dans ces pratiques, parviendra-t-il à accomplir sa mission?

Suspens et enseignements sont au rendez vous.

« Je pense que le moment est venu de plonger dans les profondeurs de nos coutumes ancestrales, d’aller chercher les trésors qui y sont restés trop longtemps enfouis et de venir les poser sur la balance. Si l’Afrique est aujourd’hui la dernière de la classe, c’est certainement parce qu’elle refuse de se battre avec toutes les armes dont elle dispose ». 

 

Pour moi c’est un roman intrigant, où rites africains et sciences n’ont jamais fait si bon ménage, et qui vous réconciliera sans doute avec un pan de votre culture, souvent (trop ?) stigmatisé: les voyages astraux.

« Je suis pourtant sûr que si l’on exhumait mon vénérable arrière-grand-père, face à un tel spectacle (la télévision) il retomberait raide en criant à la sorcellerie. Et je pense qu’il n’aurait pas totalement tort. Car moi-même, agrégé de physique de mon état, chercheur connu et reconnu, je soutiens qu’à l’origine de ces trouvailles scientifiques se cache une suite de démarches pour le moins occultes. « 

Concernant les voyages astraux je dois dire que j’en avais une vague connaissance théorique, provenant des légendes urbaines gabonaises, de certaines lectures, et, ça va en étonner certains, de Wikipédia.

Je ne souhaite pas particulièrement donner mon avis sur cette branche sombre des pratiques africaines car je ne la connais vraiment pas suffisamment pour être objective. Tout ce que je peux dire c’est qu’à la place d’Alain Nsona, malgré toutes les leçons qu’il en a tirées, je n’aurais jamais pris cette décision de me changer en ce qui a tué ma petite sœur. Mais bon… l’esprit humain est tellement tortueux qu’il y a autant de façons de penser qu’il y a d’Hommes.

 

Pour conclure, j’ajouterai juste que je ne remercierai jamais assez la librairie afrocentrique Tamery pour cette décoiffante découverte. Qu’on aime ou qu’on n’aime pas cet univers, on ne peut qu’apprécier l’oeuvre en elle-même.

 

 

Titre: Ceux qui sortent dans la nuit

Auteur: MUTT-LON

Nombre de pages: 283

Editeur: Grasset

5 Commentaires

Ajoutez les vôtres
  1. 1
    lesbilletsdesika

    Merci pour ce résumé et pour cette recommandation! Le voyage astral, communément appelé voyage mystique, suscite beaucoup de fantasme et d »imagination…Je pense qu’une telle oeuvre peut constituer (au regard de ton résumé) une entrée en matière accessible pour découvrir cet univers mystérieux. Peut-être que la proximité Gabon/Cameroun y est pour beaucoup, mais ce qui est présenté ici me dit que cette lecture peut me plaire.

    • 2
      Anael Antch

      Merci pour l’effort que vous (lesbilletsdesika et toi) faites. C’est impressionnant.
      Vraiment bravo.
      Dans la même rubrique vous avez le « Signe de la source » d’okoumba Nkoghe,auteur Gabonais.

      • 3
        lesbilletsdesika

        Merci beaucoup Anael! Ces retours nous encouragent. Ça fait plaisir de voir que ça plait et ça sert! Je crois en ce positionnement, et en ces apports pour chacun de nous???? Je note Signe de la source et le rajoute à la WishList de livres!! Merci encore! Bisous

      • 4
        Izuwa

        Bonjour Anael, merci à toi de nous lire. C’est très encourageant.

        Le « Signe de la source », je ne connais pas, mais je compte le commander du coup 😉

    • 5
      Izuwa

      Merci à toi Jessica pour le soutien, c’est trop gentil!! Oui, je te le conseille vraiment parce que même moi qui ne suit pas une grande fan de mysticisme, je l’ai apprécié ahah!! Bisouus

Les commentaires sont clos.